Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais comparatifs > Ford Explorer 3.0 V6 PHEV ST-Line, Bénie soit l’hybridation !

Ford Explorer 3.0 V6 PHEV ST-Line, Bénie soit l’hybridation !

mardi 15 décembre 2020, par Christophe Bourgeois

Vous en avez assez de conduire toujours le même type de voiture ? Le Ford Explorer est fait pour vous. Ce gros SUV 7 places hybride rechargeable est une alternative direct from USA des premium européens. Crédible ?


Comme la Mustang, l’Explorer et ses 5,06 m de long fait partie de la gamme américaine de Ford que la branche européenne importe officiellement sur le Vieux continent. Une riche idée, car ce très spacieux 7 places est assez unique sur le marché. Pour animer ce très gros et lourd 4x4 (près de 2,5 t), la marque l’a en effet tout naturellement équipé d’un très américain V6 de 3.0, mais y a ajouté un moteur électrique de 100 ch alimenté par des batteries qui se rechargent en 4h20 sur une Wallbox et en près de 6h sur une prise domestique. Un tel attelage lui permet ainsi d’afficher des consommations normalisées dignes d’un diesel ultra optimisé : l’américain est en effet homologué à 3,1 l/100 km (WLTP) et ne rejette que 77 g/km de CO2, ce qui le rend dès lors très fréquentable dans nos contrées. Bénie soit l’hybridation !
On ne monte pas à bord de l’Explorer, on y grimpe. L’assise est confortable à souhait, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière ; les passagers en rang deux prennent place sur trois sièges coulissants indépendants, tandis que l’accès aux deux sièges escamotables électriquement en rang trois se révèle assez facile. Dans cette configuration, le coffre reste acceptable avec un volume de 330 litres, ce qui permet de ranger quelques – petites – valises. A contrario, la qualité des plastiques n’a jamais été un critère d’achat chez le client yankee et l’Explorer montre que cela n’a pas changé.
Batterie chargée, le démarrage se fait en silence. Au menu, 44 km d’autonomie en tout électrique avant que l’onctueux V6 ne prenne le relais. Malgré le poids du SUV, les 825 Nm de couple combiné lui assurent une puissance de feu qui lui permet d’envisager très sereinement n’importe quel dépassement ou le tractage de n’importe quel van (jusqu’à 2,5 t), en dépit d’une boîte automatique à 10 rapports douce, mais pas vraiment nerveuse, si ce n’est en mode Sport. Sur autoroute, une fois la batterie vidée, la consommation avoisine les 10 l/100 km, très raisonnable pour ce type d’engin. Reste que le comportement est quant à lui 100 % américain et avouons-le, cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu l’occasion de conduire une telle voiture où la très lourde direction manque de précision, tout comme l’amortissement typé très (trop) confort. Des défauts qui peuvent finalement faire son charme remis en cause par un prix élevé. À 77 000 €, Ford fait – très – cher payé l’exotisme de son Explorer. Même s’il est très bien équipé.

Christophe Bourgeois

Fiche Technique :
-* Moteur : 6 cylindres en V essence – 3 000 cm3 + moteur électrique et batterie lithium-ion
-* Puissance thermique/électrique maxi : 357 ch à 5 750 tr/min / 102 ch (75 kW)
-* Couple thermique/électrique maxi : 555 Nm à 3 500 tr/min / 300 Nm
-* Puissance combinée : 457 ch
-* Couple combiné : 825 Nm à 2 500 tr/min
-* Autonomie 100 % électrique : 44 km
-* Vitesse maxi : 230 km/h
-* Transmission : BVA10
-* Consommation : 3,1 l/100 km
-* Émissions de CO2 (WLTP) : 77 g/km
-* Bonus : 0 €
-* TVS : 154 €
-* Prix : 77 000 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80