Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Dossier du mois > Contrats de services VUL, Désormais incontournables

Contrats de services VUL, Désormais incontournables

mardi 18 février 2020, par Guillaume GENESTE

1. Les extensions de garantie sur les VUL neufs
2. Evolution de la part des vente des extensions de garantie
3. Les contrats pour VUL d’occasion
4. Les contrats de maintenance VUL
5. Les réseaux et leurs spécificités


Les contrats d’extension de garantie et de maintenance poursuivent leur développement dans le secteur des utilitaires. Là plus qu’ailleurs, la poursuite de la mobilité est importante, les véhicules utilitaires étant avant tout des outils de production pour l’entreprise. Les constructeurs ont développé ces dernières années des contrats de services adaptés aux besoins des professionnels. Certains constructeurs proposent même des contrats de maintenance sur des VUL d’occasion, sélectionnés par le réseau de concessions. Il est ainsi possible de rouler en toute quiétude quel que soit le type de financement choisi pour l’acquisition du véhicule, la durée de détention et le kilométrage parcouru.

Dossier réalisé par Guillaume Geneste


Acquérir un véhicules utilitaire reste un acte important pour l’entreprise. Véritables outils de production, les VUL doivent répondre aux attentes de l’entreprise et bénéficier d’une définition précise même si la majorité des ventes sont encore représentées par les fourgonnettes et les fourgons tôlés. Plus important encore, ces véhicules doivent être exploités quotidiennement ; une panne est donc synonyme de perte financière pour l’entreprise. Pour se parer de ces impondérables, il est possible de souscrire des extensions de garantie ainsi que des contrats de maintenance, permettant ainsi de disposer en permanence d’un véhicule bien entretenu et donc, logiquement, à l’abri des pannes.

1. Les extensions de garantie sur les VUL neufs

Tous les VUL neufs, à l’image de n’importe quel produit, profitent d’une garantie. Celle-ci est généralement, de deux ans. Cependant, il est possible d’allonger cette période de garantie via un contrat d’extension de garantie. Chez Citroën, les véhicules sont garantis 24 mois minimum avec une prise en charge possible dans tous les points de vente de la marque. Cette garantie commerciale couvre la remise en état ou l’échange à titre gratuit des pièces reconnues défectueuses par Citroën ou son représentant ainsi que la main-d’œuvre nécessaire à l’opération de remise en conformité du véhicule. Cette opération pourra être effectuée avec des pièces neuves ou échange standard au seul choix du constructeur ou de son représentant. Si le véhicule est immobilisé suite à une panne couverte en garantie, Citroën ou son représentant s’engage à prendre en charge les frais éventuels de dépannage sur place ou le remorquage du véhicule, jusqu’à l’atelier du point de vente le plus proche, sur une distance maximum de 100 km. Il est possible de prolonger cette garantie commerciale de deux ans qui permettent de profiter de l’assistance en cas de panne mécanique, électrique ou électronique, et la remise en état ou l’échange, des pièces reconnues défectueuses par le constructeur ou son représentant ainsi que la main-d’œuvre nécessaire à cette opération. Le prix de cette prestation dépend du modèle et du couple durée/kilométrage. Pour le Berlingo, les prix vont de 410.40 euros pour 48 mois et 40 000 km à 1 026 euros pour 60 mois et 125 000 km. Pour un Jumpy, les tarifs varient, aux mêmes conditions, entre 840 et 1 590 euros. Et pour un Jumper, les tarifs vont de 960 euros (48 mois et 40 000 km) à 1 740 euros (60 mis et 125 000 km).
Chez Fiat Professionnal, les véhicules utilitaires bénéficient d’une garantie constructeur de 2 ans avec assistance routière. Tout est couvert à condition que le plan d’entretien soit respecté. L’extension de garantie Maximum Care va jusqu’à 5 ans ou 250 000 km. A l’image de la garantie originelle, tout est couvert sauf les pièces d’usure. L’extension est valable partout en Europe et prolonge également l’assistance routière. Les prix sont établis en fonction du couple durée / kilométrage retenu et, bien entendu, du modèle. Pour le Doblo, les tarifs vont de 200 euros (+ 1 an ou 90 000 km) à 850 euros (+ 3 ans de garantie ou 250 000 km). Pour le Talento, les tarifs varient, selon les mêmes conditions, de 290 à 1 250 euros et, pour le Ducato, toujours dans les mêmes conditions, de 360 à 1 850 euros.
Chez Ford, la garantie constructeur est de 2 ans sur les VU et de 2 ans + 1 an / 100 000km d’extension comprise sur le Ranger. Elle comprend la garantie commerciale kilométrage illimité applicable dans le réseau Ford en Europe et couvre toutes les situations de défaut du produit avec en exclusion de toutes les situations liées aux opérations d’entretien, à des conséquences d’entretien non conforme, d’utilisation non conforme et d’usure. L’extension de garantie Ford Protect peut aller jusqu’à 6 ans (2 ans de garantie constructeur + 4 ans d’extension) ou 250 000 km. Les tarifs vont, pour le Transit Courier, de 295 euros (3 ans ou 80 000 km) à 2 495 euros (6 ans ou 300 000 km) ; pour le Transit Connect, cela va de 395 à 2 995 euros (mêmes conditions) et, pour les Transit Custom et 2T, de 595 à 5 295 euros (mêmes conditions). Ford Protect offre une couverture identique à la garantie constructeur avec certaines exclusions supplémentaires : panneaux de carrosserie, réparations de peinture, batteries…
Les VUL proposés à la vente par Mercedes-Benz Vans bénéficient d’une garantie de 2 ans sans limitation de kilométrage, couvrant l’ensemble du véhicule en conditions d’utilisation normale. Ils peuvent profiter d’une extension de garantie du programme « Extended Warranty » sur 3 ans ou 150 000 km / 4 ans ou 200 000 km / 5 ans ou 250 000 km au premier des deux termes échus. Cette extension de garantie est valable dans toute l’Europe y compris la Suisse, la Norvège et le Liechtenstein. Elle ne prend pas en charge les pièces d’usure. Environ 51 % des ventes de VN (hors Flottes ventes directes) sont réalisés par Mercedes-Benz Vans France avec un Contrat Service. Sur ces 51 %, la quasi-totalité (96 %) sont des contrats « Complete » qui comprennent extension de garantie constructeur, maintenance et pièces d’usure. La stratégie de la marque est de maximiser les offres « Zen » couplant la vente du VN et le contrat de service Complete à tarif réduit. A titre d’exemple, le contrat « Complete » coûte entre 509 euros HT (2 ans / 10 000 km) et 14 222 euros HT (7 ans / 300 000 km) pour un Citan, entre 518 et 11 939 euros HT pour un Vito aux mêmes conditions et entre 555 et 16 302 euros HT pour un Sprinter, aux mêmes conditions.
Les utilitaires thermiques Nissan sont garantis 5 ans/ 160 000km. Quant au Nissan e-NV200, 100 % électrique, l’ensemble de sa chaîne cinématique est garanti 8 ans / 160 000 km. L’Extension de Garantie Nissan 5 étoiles prend effet dès la fin de la garantie constructeur. Elle peut être souscrite jusqu’au 59ème mois du véhicule si celui-ci n’a pas atteint le kilométrage maximum du contrat d’extension de garantie. Celui-ci peut être de 200 000 ou 250 000 km avec une durée allant de 0 à 2 ans. Les tarifs varient bien entendu selon les modèles. Ils sont de 610 euros (0 an / 200 000 km) à 1 830 euros (2 ans et 250 000) pour un NV 200, de 630 à 1 880 euros pour un NV250 (mêmes conditions), de 830 à 2 500 euros pour un Navara (mêmes conditions), de 640 à 1 910 euros pour un NV 300 aux mêmes conditions et, enfin, de 670 à 2 010 euros pour un NV 400, toujours avec les mêmes durées et kilométrages.
Chez Opel, la gamme VUL, entièrement renouvelée, fait partie intégrante du plan de relance de la marque dans l’Hexagone. Tous les modèles bénéficient de 2 ans de garantie mécanique classique. Des extensions de garantie sont disponibles : + 1 an, + 2 ans + 3 ans en prolongement de la garantie constructeur, de 10 000 à 50 000 km/an.

Les VUL Peugeot disposent d’une garantie contre tout défaut de fabrication, pendant une durée de deux ans, sans limitation de kilométrage, à compter de la date de sa livraison auprès du client. En dehors de certaines restrictions, la garantie commerciale des défauts de fabrication du véhicule couvre la remise en état ou l’échange à titre gratuit des pièces reconnues défectueuses par Automobiles Peugeot ou son représentant ainsi que la main-d’œuvre nécessaire à l’opération de remise en conformité du Véhicule. Cette opération sera effectuée avec des pièces neuves d’origine ou des pièces « échanges standard » (pièces remises en état qui répondent aux mêmes spécifications que les pièces d’origine). De même, si le Véhicule est immobilisé suite à une panne couverte en garantie, Automobiles Peugeot ou son représentant prend en charge les frais éventuels de dépannage sur place ou le remorquage du Véhicule, jusqu’à l’atelier du réparateur agréé par Automobiles Peugeot le plus proche. La garantie commerciale ne couvre notamment pas, de façon classique, les opérations d’entretien et de révisions nécessaires au bon fonctionnement du véhicule, mentionnées dans le carnet d’entretien, l’ajout d’additifs, le remplacement du filtre à particules aux kilométrages appropriés ainsi que le remplacement de pièces consommables telles que les filtres à huile, à air, à combustible ou d’habitacle ; le remplacement des pièces subissant une usure normale liée à l’utilisation du véhicule. A ces contrats « de base » peuvent venir s’ajouter des contrats complémentaires d’extension de garantie, portant sur tous les véhicules de la gamme avec des durées de 36 mois (et 30, 45, 60 et 75 000 km), 48 mois (40, 60, 80 et 100 000 km), 60 mois (50, 75, 100 et 125 000 km), 72 mois (60, 90, 120 et 150 000 km) et 84 mois (70, 105, 140 e 175 000 km). Ces extensions de garantie peuvent être souscris pendant deux ans à partir de la livraison du véhicule neuf. Ils permettent de profiter de l’Assistance Peugeot 24h/24, 7j/7 en cas de panne en France et à l’étranger ainsi que de la remise en état ou échange sans frais pour le client des pièces reconnues défectueuses, main-d’oeuvre comprise. A cela, il est possible d’ajouter d’autres prestations dans le cadre du contrat « Privilège » pour une durée de 24 à 84 moi, de 30 000 à 200 000 km par tranche de 10 000 km. Le contrat « Privilège » offre, outre les prestations de l’extension de garantie classique, les entretiens périodiques, les pièces d’usure (hors pneus), le pré-contrôle et le contrôle technique pour les contrats de plus de 4 ans. A titre d’exemple, les tarifs, pour un Partner, vont de 146,25 euros HT (36 mois et 30 000 km) à 2 254,50 euros HT (84 mois et 175 000 km). Pour un Expert, et sous les mêmes conditions, les tarifs varient de 183,33 euros HT à 3 338,33 euros HT. Enfin, pour un Boxer, et toujours dans les mêmes conditions de durée et de kilométrage, les tarifs vont de 162,50 euros HT à 3 480 euros HT. Chez Peugeot, 3,11 % des VUL vendus bénéficient d’une extension de garantie avec des résultats variables selon les modèles : 2,35 % pour le Boxer, 4,23 % pour l’Expert, 3,91 % pour le nouveau Partner et 4,43 % pour le Partner Electric, ce plus fort pourcentage s’expliquant par la volonté des clients d’être rassurés par rapport à la traction électrique.
Toute la gamme de véhicules utilitaires Renault bénéfice d’une garantie constructeur de 2 ans kilométrage illimité, réparation gratuite pièces et main-d’œuvre, assistance 24/24 h en cas de panne immobilisante, avec réparation sur place ou remorquage. Renault propose des contrats d’extension de garantie Renault, de 36 à 60 mois et selon le kilométrage effectué, jusqu’à 200 000 km. Ces contrats d’extension de garantie intègrent le remplacement des pièces mécaniques, électroniques (pièces et main-d’œuvre comprises), le remplacement de l’échappement, de l’embrayage et du filtre à particule.
La marque Volkswagen Véhicules Utilitaires offre des extensions de garantie pour le VU neuf d’une durée de 12 à 36 mois, qui viennent se mettre en place dès la fin de la garantie constructeur. La couverture est une couverture « Tous risques sauf », prenant en charge les pannes mécaniques, électriques, électroniques relatives au dysfonctionnement d’une pièce ou d’un organe du véhicule. La souscription à l’extension de garantie est possible tant que le véhicule est couvert par la garantie constructeur et son prix dépend du modèle et de la date de souscription. Par exemple, l’extension de garantie +24 mois du Transporter 6.1 est à 1 252 € TTC lorsque souscrite à l’achat du véhicule.

2. Evolution de la part des vente des extensions de garantie

Chez Citroën, la part des ventes de VU neufs bénéficiant d’extensions de garantie est de 3 % au global, une valeur identique quel que soit le modèle retenu : Berlingo, Jumpy ou Jumper. Les volumes de ventes de ce type de contrat sont, selon le constructeur, stable. A contrario, chez Fiat Professionnal, le pourcentage global de « ventes » d’extensions de garantie n’est que de 25 %, avec les variations suivantes : 15 % pour les Fiorino et Talento, 20 % pour le Doblo et 30 % pour le Ducato. En revanche, cette part ne cesse de progresser, avec une hausse du volume de 5 % tous les ans preuve de l’intérêt grandissant des professionnels sur ce type de produit de services. En 2019, environ 35 % des VU neufs vendus par Ford ont bénéficiés d’une extension de garantie, une tendance stable entre 2017 et 2019.
Chez Mercedes-Benz Vans, les contrats de service sont désormais un axe stratégique majeur. Ainsi, de 17 % en 2014, le taux de pénétration des contrats de service (et donc des extensions de garanties puisque comprises dans le contrat Complete) est passée à 51 % à fin octobre 2019. Le taux de pénétration des extensions de garantie était, chez Nissan, de 21,6 % à fin septembre 2019. Ce chiffre, plus faible que le taux de pénétration des extensions de garantie sur les véhicules particuliers s’explique par la durée de la garantie constructeur, plus longue sur les véhicules utilitaires. Ce chiffre reste stable, entre 20 et 25 % depuis quelques années. Chez Opel, 17 % des ventes de VN (VP et VU) sont couverts par un contrat de services (extension de garantie ou/et maintenance). Preuve supplémentaire du nouveau dynamisme de la marque, les ventes de contrat de services sont en progression de 90% sur un an. Chez Peugeot, la part des ventes de VUL avec contrat de maintenance évolue peu et reste faible à 3,11 % contre 4,10 % en 2018, soit une baisse de 0,99 %, peu significative. En revanche, sur des modèles récents, comme le nouveau Partner, la part des ventes de VUL avec contrat de maintenance est en croissance (3,91 % contre 3,29 % l’année dernière et 3,17 % pour l’ancien modèle). La plupart de contrats d’extensions de garantie vendus par Renault sont intégrés dans les offres de contrat de maintenance, représentant l’essentiel des ventes de contrat de services. Avec près de 15 000 contrats vendus depuis le début d’année (soit près de 20 % des ventes de véhicules utilitaires de la marque), la vente de ces contrats progresse de 14 % par rapport à l’an dernier.
Chez Volkswagen Utilitaires, les ventes de contrats d’extension de garantie sont en hausse de 26 % par rapport à l’année dernière à la même période. Pour tout contrat LLD vendu par Volkswagen Financial Services, le package de prestation CarePort Pro est proposé. Outre le maintenance le package inclut l’extension de garantie, l’assurance perte financière, l’assistance et le véhicule de remplacement.

3. Les contrats pour les VUL d’occasion

Chez Citroën, les VUL d’occasion appartenant au label Citroën Select (avec divers critères de sélection des véhicules) peuvent bénéficier de la garantie Citroën Select Classic PRO ou de la garantie Citroën Select Budget PRO. Ces garanties permettent de profiter de l’assistance en cas de panne mécanique, électrique ou électronique, et la remise en état ou l’échange, des pièces reconnues défectueuses par le constructeur ou son représentant ainsi que la main-d’œuvre nécessaire à cette opération.
Chez Fiat Professionnal, les extensions de garantie peuvent être souscrites pendant toute la durée de garantie, jusqu’au 24ème mois. Au-delà, c’est le programme VO Auto Expert de Fiat qui « prend le relais » et propose des extensions de garantie via la société Icare.
Chez Ford, les VU de moins de 5 ans et de moins de 120.000 kms bénéficient de 12 mois de garantie toute panne sauf pièces d’usure, carrosserie/vitrage, jantes/pneu et batterie, recharge de clim, périphériques et équipements non montés d’origine ; pour un VU de plus de 5 ans ou plus de 120.000 kms, les véhicules bénéficient de 12 mois de garantie « boite moteur pont », alimentation, composants électroniques, système de freinage et suspension, refroidissement moteur et compresseur de clim.

Dans le réseau Mercedes-Benz Vans, la part des ventes VO dotées d’une garantie est en croissance continue et atteint désormais 90 %. Elle va de 3 à 24 à mois. Sur le nouveau label Mercedes-Benz Certified, en cours de déploiement, la garantie est de 24 mois obligatoire pour les véhicules de moins de 4 ans et couvre aussi les équipements électroniques, éléments de confort et les autoradio, systèmes de navigation, lecteurs DVD.
Chez Nissan, si le véhicule utilitaire à moins de 5 ans, la garantie constructeur est transférable entre propriétaires. Il possible, à tout moment durant la période de garantie constructeur, de souscrire à la l’extension de Garantie Nissan 5 étoiles.
Chez Opel, il est possible de profiter des mêmes proposition en VO qu’en VN, au même tarif tant que le véhicule à moins de 2 ans.
Peugeot propose les mêmes niveaux de garantie pour ses VUL d’occasion que pour ses VP d’occasion. Deux niveaux de garantie sont proposés : Primo, qui concerne les véhicules de 3 à 10 ans, de moins de 160 000 km et qui sont garantis 8 mois ; Premium, qui concerne les véhicules de moins de 6 ans, moins de 130 000 km et qui sont garantis 12 mois. Les volumes de ventes de VUL d’occasion avec extension de garantie sont en progression régulière. Ils ont représenté 4 % des ventes labélisées en 2017, 4,3 % en 2018 et 5 % à fin octobre 2019.
Nouveauté dans la liste des services aux clients Renault, dès la fin de l’année, la marque va lancer des contrats d’entretien VO, associés au financement par crédit-bail. Ces contrats de maintenance seront disponibles pour tous les VO de moins de 5 ans et moins de 100 000 km. Ils couvriront les opérations de révision et le remplacement des pièces d’usure, main d’œuvre comprise.
Concernant les VU d’occasions, Volkswagen Utilitaire propose deux produits : une extension avec couverture « tous risques sauf » identique à celle proposée pour les véhicules neufs et une extension de garantie avec couverture « pièces listées », sur liste de pièces.

4. Les contrats de maintenance pour VUL

Chez Citroën, les contrats de maintenance représentent environ 36 % des ventes de VUL, avec quelques variations de pourcentages selon les modèles ; ainsi, les acquéreurs de Berlingo prennent un contrat de maintenance à hauteur de 41 % contre 35 % pour le Jumpy et seulement 28 % pour le Jumper.
Fiat Professionnal propose deux contrats d’entretien jusqu’à 5 ans ou 200 000 kilomètres : Easy Care (qui intègre uniquement les entretiens programmés) et Total Care qui intègre l’entretien, les pièces d’usure et l’extension de garantie. Les tarifs varient selon le couple durée / kilométrage, les modèles et les motorisations (essence, diesel et GNV). Pour le Fiorino, le programme Total Care coûte entre 700 euros (3 ans ou 45 000 km) et 5 900 euros (5 ans ou 200 000 km) ; pour les mêmes conditions, les tarifs vont, pour le Doblo Cargo, de 780 à 6 800 euros, pour le Talento de 1 100 à 8 150 euros et, pour le Ducato, de 1 250 à 8 800 euros. Tous ces prix s’entendent HT. A noter que chez Fiat Professionnal, 15% des VU sont vendus avec un contrat. Enfin, les VUL Fiat peuvent aussi bénéficier de l’assurance pneumatique 2 ans pour tous les pneus remplacés dans le réseau en cas de crevaison, vandalisme, accident pendant 2 ans sans coefficient de vétusté.
Il existe deux types de contrats Ford Entretien disponibles sur les VU neufs : Ford Entretien+ (contrat d’entretien classique) et Ford Entretien+ Renforcé (contrat d’entretien pour un usage intensif du véhicule avec prise en charge anticipée des pièces d’usure). Les durées et kilométrage disponibles vont de de 24 à 84 mois et de 10 000 à 70 000km / an. Les tarifs dépendent naturellement du modèle et du couple durée / kilométrage. A titre d’exemple, les tarifs du contrat Ford Entretien +, pour un Transit Courrier diesel, varient de 1 218 euros (36 mois / 10 000 km) à 2 890 euros (60 mois / 20 000 km). Pour un Transit Connect, et dans les mêmes conditions, les tarifs varient de 1 330 à 3 141 euros. Pour un Transit Custom, les tarifs vont, toujours pour les mêmes couples de durée et de kilométrage, de 1 288 à 3 256 euros. La prise en charge intègre les entretiens annuels ou bisannuels ainsi que les opérations complémentaires préconisées par le constructeur, le remplacement des pièces d’usures ainsi que le premier contrôle technique obligatoire pour les contrats de plus de 48 mois. Il existe aussi chez Ford des contrats d’entretien spécifiques VO (de 6 mois jusqu’à 60 mois / 120 000km).
Mercedes-Benz Vans France propose Extended Warranty & Maintenance, un contrat allant jusqu’à 300 000 km et incluant 50 000 km de couverture offerte (sur la souscription d’un contrat de 5 ans). Quant au programme Complete déjà évoqué, il va jusqu’à 7 ans ou 300 000 km et ce contrat couvre l’extension de la garantie constructeur, l’entretien complet, le remplacement des pièces d’usure et la prestation MobiloVan / Mobilo. MobiloVan est une assistance de mobilité (remboursement de taxi, hôtel, véhicule de remplacement, remorquage etc.) en cas de panne entraînant l’immobilisation du véhicule. Cette assistance est valable pour les Citan, Vito, Sprinter, Marco Polo Activity et Camping Car sur base de Sprinter immatriculés depuis le 1er octobre 2012. Elle est valable 30 ans si l’entretien est effectué dans le réseau, quel que soit l’âge et le kilométrage du véhicule. La prestation MobiloVan est réactivée automatiquement sur un véhicule n’ayant pas fréquenté les ateliers Mercedes-Benz agréés si celui-ci revient dans le réseau pour effectuer une maintenance. Destiné aux Classe V et X, Mobilo couvre en plus les incidents mineurs (véhicule verrouillé avec clés à l’intérieur, erreur de carburant…) et les situations d’accident, vandalisme, détérioration (crevaisons, vol de roues, vitres cassées...).
Parmi les contrats de maintenance disponibles pour l’achat d’un véhicule utilitaire Nissan neuf ou d’occasion, il y a le Pack Révisions et le Pack Révisions +. Le Pack Révisions prend en charge le programme de maintenance tel que préconisé par Nissan (pièces et main d’œuvre, hors pièces d’usure et pneumatiques). Le Pack Révisions + comprend l’entretien et les pièces d’usure. Pour souscrire un Pack Révisions+, il faut simultanément souscrire un Pack Révisions. Le Pack Révisions+ complète le Pack Révisions Nissan (le contrat de maintenance standard) et ne peut être souscrit indépendamment. Le taux de pénétration des ventes de VUL Nissan avec contrat de maintenance à fin septembre 2019 était de 16,9 %.
Chez Opel, les contrats lés à la maintenance doivent être souscrits avant le premier entretien. Ils comprennent l’extension de garantie, l’assistance, l’entretien dans le cadre du contrat « Maintenance Premium ». Le contrat « Integral » y ajoute les pièces d’usures (hors pneus). Des options peuvent être souscrite à l’achat : remplacement pneumatiques, roues hiver et véhicule de courtoisie pour l’entretien. Les contrats ont une durée de 3 à 5 ans pour un kilométrage allant de 10 000 à 50 000 km/an.

Les VUL Peugeot peuvent bien entendu bénéficier d’un contrat « Entretien Seul » et d’un contrat « Garantie & Entretien ». Ces contrats de maintenance sont en très légère baisse cette année avec, de façon globale, 22,81 % des ventes vs 24,04 en 2018, soit une baisse de 1,22 %. A noter toutefois une forte hausse du pourcentage de Partner bénéficiant d’un contrat de maintenance en 2019.
Leader du marché national des VUL, Renault propose des contrats de maintenance incluant l’extension de garantie et la prise en charge de l’entretien. Les opérations incluses dans la prestation entretien sont le remplacement ou la réparation des pièces mécaniques ou électriques défectueuses (au-delà de la garantie du constructeur) à l’exception du mécanisme des ouvrants et des rétroviseurs, les vidanges (dont les appoints d’huile entre 2 révisions), l’entretien et les contrôles aux périodicités prévues par le constructeur, les ingrédients, pièces liées à ces opérations d’entretien périodique, la visite contrôle technique obligatoire et les contre-visites, le remplacement des pièces soumises à une usure normale (sauf pneumatiques), à l’exception des organes suivants : carrosserie, et aménagement(s) spécifique(s) carrossier(s), l’appoint d’AdBlue lors des révisions. Les clients Renault peuvent également opter pour certaines options comme le remplacement des pneumatiques selon l’usage (pneus classiques, tous temps, hiver), mais la mise à disposition d’un véhicule de remplacement similaire en kilométrage illimité pour toute opération d’entretien d’au minimum 3 heures d’intervention.
Chez Volkswagen Utilitaire, le produit de maintenance VUL prend en charge l’entretien et les pièces d’usures, les pannes mécaniques et électroniques et intègre une assistance 7/7j 24/24h. Pour l’assistance, comme pour tous nos véhicules l’assistance est à vie à condition de faire un entretien tous les deux ans ou selon la périodicité d’entretien du constructeur.

5. Les réseaux et leurs spécificités

Chaque marque gère son réseau de représentants : concessionnaires et agents de marque. Chez Citroën, le réseau comprend 484 distributeurs de véhicules neufs et après-vente et 1 626 agents commerciaux. Ce réseau est stable et tous ces représentants sont capables d’entretenir les VUL de la marque. Citroën a également développé 90 Business Centers afin de répondre aux attentes des professionnels quelle que soit la taille de leur entreprise avec un espace et un vendeur dédié. Citroën est en train de déployer le concept de « La Manufacture Citroën » dédié à la vente des véhicules sociétés, utilitaires et transformés de la marque. Après les city stores « La Maison Citroën » déployés depuis 2017 pour les véhicules particuliers, La Manufacture Citroën illustre la volonté d’offrir à l’ensemble des clientèles les mêmes standards d’accueil, de personnalisation et de confort. Le premier site pilote a ouvert à Reims en 2019.
De son côté, le réseau Fiat Professionnal comprend 241 points de vente et d’entretien. Dans les sites spécialisés « Business Centers » les clients peuvent profiter de prestations spécifiques : horaires élargis, priorité donnée au client professionnel.
Le réseau Ford comprend plus de 230 sites concessionnaires et 440 agents. La marque est également présente avec 9 sites dans les DOM. 
Chaque site est en mesure de vendre des véhicules utilitaires et d’assurer la maintenance. Ford s’appuie aussi sur deux labels dédiés : les Ford Business Center (55 sites) à destination des flottes d’entreprise et les Ford Transit Center (78 sites) dédiés aux véhicules utilitaires. Ford France entend poursuivre le déploiement de ses Transit Center dans les années à venir pour répondre aux fortes attentes de ses clients professionnels en matière de véhicules utilitaires grâce aux horaires élargis d’ouverture (midi / ouverture le samedi matin / ouverture tardive le soir), un processus de réception interactive des VU, un service de réservation en ligne sur le site Ford.fr, aux VU de prêt équivalents...
Le réseau Mercedes-Benz vans comprend 104 distributeurs agréés et 212 réparateurs agréés. Le maillage reste stable. La marque est en train de déployer son nouveau label « Van ProCenter ». Il repose sur cinq impératifs liés à la vente de VN mais comporte aussi des volets SAV (amplitude horaire, mobilité) : plus de véhicules exposés, à l’essai, carrossés, proposition de forfaits de maintenance attractifs, de solutions de mobilité (véhicule de courtoisie, taxi, Mobilovan), amplitude horaire, personnel formé à la Mercedes-Benz Academy (carrossage, véhicule d’occasion, financement, etc.). En France, d’ici fin 2019, 60 % des distributeurs VUL devraient être labellisés Van ProCenter ce qui représentera 75 % du volume de ventes France.
Le réseau Nissan Trucks est composé de 85 sites dédiés et de 14 réparateurs agréés. Les utilitaires Nissan sont également commercialisés et entretenus dans le réseau Nissan véhicules particuliers. Celui-ci comprend 210 points de vente, dont 60 Business Centres avec des équipes commerciales et après-vente spécifiquement dédiées aux professionnels et 57 agents service.

Tous les points de service Opel (371 sites) peuvent traiter les VU et 130 d’entre eux sont Opel Entreprise. Une charte Opel entreprise est signée par nos 130 concessionnaires Opel Entreprise VU avec des interlocuteurs dédiés, des forfaits entretien et carrosserie ainsi que des remises spécifiques sur la location et les pièces détachées.
L’ensemble du réseau Peugeot peut réaliser l’entretien des VU, soit environ 2 200 points de vente ou réparateurs agréés. En outre, les 93 concessions identifiées Peugeot Professionnel disposent de services dédiés pour les professionnels : accueil privilégié, horaires d’ouverture élargis.
Le réseau Renault se compose de 650 représentants primaires et 3 200 secondaires, soit 3 900 sites toutes activités confondues. Le réseau Renault PRO+ Premium, réseau expert dédié aux véhicules utilitaires, compte à ce jour une centaine de sites dans toute la France. Ce réseau Renault PRO+ Premium, avec ses spécialistes dédiés, garantit, entre autres, un service de révision en 1 heure, des horaires d’atelier élargis et des véhicules de remplacement de catégorie équivalente, évitant ainsi au client professionnel qui dépose son utilitaire de repartir avec un véhicule qui ne correspond pas à son besoin du quotidien, en cas d’immobilisation ou de surcroit d’activité.
Le réseau Volkswagen Véhicules Utilitaires comprend 296 Réparateurs Agréés en France, un réseau qui reste stable dans le temps. Chaque Réparateur Agréé propose des services adaptés à son clientèle qui peuvent être trouvé sur le site volkswagen-utilitaires.fr.

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80