Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais > Audi RS e-tron GT, C’est bon de décharger !

Audi RS e-tron GT, C’est bon de décharger !

lundi 30 août 2021, par Charles Daubin

Présenté sous forme de concept en 2018 l’Audi e-tron GT est maintenant disponible en 2 versions Quattro et RS. C’est donc cette dernière que nous avons essayée pour vous, chef d’entreprise pressé et vertueux.


Première berline 100% électrique de la marque aux anneaux l’e-tron GT marque un véritable tournant dans l’histoire des berlines allemandes. Longue de 4,99 mètres cette grande GT quatre portes en impose, d’une part grâce à son aspect grand coupé mais surtout grâce à tous ses appendices aérodynamiques qui la différencie de sa proche cousine la Porsche Taycan.
En effet cette auto qui affiche un Cx de 0,24 n’est pas qu’un exercice de style elle a réellement été étudié pour avaler les kilomètres à vive allure. Notre modèle d’essai la RS e-tron GT disposait donc de la plus grosse motorisation c’est-à-dire 2 moteurs électriques, l’un de 238 chevaux placé sur le train avant et l’autre a 2 vitesses développant 456 chevaux sur l’essieu arrière pour une puissance cumulée de 598 chevaux offrant ainsi un couple 830 Nm et capable d’atteindre 646 ch en mode Boost.

Installé à bord dans des sièges enveloppant au ras du sol et les jambes allongées on a plus le sentiment de se trouver dans une R8 que dans une A6 ou A7 mais le confort est bel et bien présent et la qualité des matériaux est au rendez-vous. A l’avant l’habitabilité est parfaite mais pour les deux places arrière il faudra éviter de mesurer plus d’1,90 mètres pour passer un agréable voyage. Grâce à l’absence de moteur thermique sous le capot avant cette e-tron dispose d’un coffre de 81L permettant de ranger les câbles de recharges, l’arrière n’est pas en reste avec un volume de chargement 350 litres ce qui est tout à fait convenable pour une GT grand coupé.
Les 598 chevaux sont transmis aux 4 roues du véhicule ce qui permet une parfaite distribution de la puissance mais nous ne serions que trop vous conseiller de choisir en option les roues arrières directrices permettant un meilleur angle de braquage et une meilleure stabilité en courbe pour les 2,3 tonnes. Sur autoroute la suspension pneumatique absorbe la moindre aspérité de la route et offre un confort et une sécurité royale que vous rouliez à 130 ou 266 km/h compteur.

La batterie de 93 kWh (84 net), placés dans le plancher, permet une recharge sur bornes rapide de 5 à 80% en 23 minutes, un point non négligeable si votre pied droit a tendance à rester coller au plancher car dès lors, l’autonomie de 465 kms fondra comme neige au soleil. Lors de notre essai nous avons pu constater une consommation de 24,3 kWh/100 sur autoroute aux vitesses réglementaires ce qui laisse présager une autonomie totale de 340 kilomètres sur autoroute.

Charles Daubin

Fiche Technique :

-* Moteur : électrique 93 (84 net) kWh
-* Puissance : 598 ch. (440 kW) / 646 ch. (475 kW) avec boost
-* Couple : 830 Nm
-* Vitesse maxi : 250 km/h (bridé)
-* Consommation : 20,2 kWh/100 km – 24,3 kWh
-* Emission de CO2 : 0 g/km
-* TVS : 0 €
-* Prix : à partir de 140 700€

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80