Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Edito > Twist again a Moscou

Twist again a Moscou

vendredi 25 mai 2018, par Louis DAUBIN

« Allo ! C’est pour dénoncer ! » Ainsi parlait dans une cabine téléphonique, l’acteur Martin Lamothe qui jouait l’ignoble délateur du KGB dans ce formidable film comique sur la fin de l’empire soviétique et du système Bolchevique. Heureusement, La Russie est aujourd’hui un pays libre dont le peuple a réappris en quelques dizaines d’années à jouir de la liberté retrouvée.


En France, depuis le 1er janvier 2017, vient de ré-apparaitre pour un simple motif d’infraction routière, l’obligation pour l’employeur de dénoncer ses salariés. Dénoncer par un tiers est choquant pour nous. Bientôt vous devrez aussi dénoncer les revenus globaux du salarié et renseigner les centres des impôts de son domicile. Vous n’aurez pas le choix, ce sera obligatoire, au grand dommage de la paix sociale et de l’harmonie dans l’entreprise. Vous voilà transformé en collecteur d’amendes et d’impôts. Si vous vouliez refuser, c’est peine perdue.

D’ailleurs tout va bien puisque vous ne dénoncez personne.
Non, vous « désignez ». N’est-ce pas beaucoup mieux ?
Rien de répréhensible à cet acte puisque c’est pour le bien de la collectivité. Et puis pourquoi ne pas y prendre du plaisir puisque c’est pour une bonne cause. Nous connaissons tous des gens qui adorent "designer"…

La morale ? Mais c’est au nom de la morale que vous devez faire cet acte immoral. Cela sauvera-t-il des vies ? On le voudrait tant. Mais on est sûr que cela va rapporter beaucoup d’argent à l’état.

Un bon moyen de savoir si cette nouvelle règlementation a une utilité sera de vérifier en 6 mois la chute spectaculaire des nombres de blessés et de morts sur la route grâce à la délation, pardon, la désignation. Dans le cas contraire nous aurions la preuve d’une erreur qu’il conviendra d’annuler.

Christian Gerondeau, premier délégué a la sécurité routière de Pompidou, n’avait-il pas annoncé en 1973, preuve d’enquête d’instituts à l’appui, que le nombre de morts sur la route avait diminué de 50% en 24 h grâce à l’annonce des limitations de vitesse sur les routes de France ?... Il n’y a que la foi qui sauve.

Louis Daubin

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80