Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Dossier du mois > Location Moyenne Durée : Souplesse et Flexibilité

Location Moyenne Durée : Souplesse et Flexibilité

mercredi 10 janvier 2018, par Jean-Pierre LAGARDE

Ce n’est ni de la location longue durée pour des périodes de 3 ou 4 ans, ni de la location courte durée pour 1 à 15 jours ; la location « moyenne durée » intervient sur des périodes de 1 mois à 24 mois pour des besoins ponctuels et en offrant une plus grande souplesse que les autres formules. Son développement actuel répond à un certain manque de visibilité des entreprises face à leurs marchés et pour leurs recrutements. Surtout, la location moyenne durée répond parfaitement à des besoins saisonniers ou des missions de courte durée. Et les entreprises qui l’ont testé en redemandent.

1 - La moyenne durée, pour quoi faire ?
2 - La « moyenne durée » apporte de la souplesse aux flottes
3 - Keolease, de la moyenne durée à la durée libre
4 - Les loueurs courte durée aussi


1. La location de moyenne durée, pour quoi faire ?

Proposée depuis 2007, la location de moyenne durée connait un véritable engouement. Cette solution de location de véhicules sur des durées allant de 1 à 24 mois répond aux besoins d’entreprises à la recherche de souplesse.
« Les entreprises ont besoin de variables d’ajustement, pour cela, la location de voitures de moyenne durée intervient dans l’automobile comme le fait le recours à l’intérim dans les ressources humaines », explique Jean-Pierre Desgens, Pdg de Keolease. Ce loueur spécialisé et même précurseur dans le domaine de la location de véhicules sur des durées de 6 à 8 mois en moyenne enregistre cette année une croissance de son activité de + 50 %.

« La location de moyenne durée apporte de la souplesse aux flottes automobiles. Elle répond à des problématiques de recrutement, de période d’essai, d’activité saisonnière ou de démarrage d’activité, et même pour un besoin temporaire avant le proche départ à la retraite d’un collaborateur ».

Si la plupart des entreprises connaissent les principes et les avantages de la location longue durée, elles commencent désormais à découvrir aussi la location de moyenne durée. Chez le loueur ALD Automotive, ce service baptisé ALD Rent « répond à des besoins ponctuels et immédiats de mobilité rencontrés par des entreprises. La location moyenne durée permet aux flottes de bénéficier d’un véhicule pour une durée de 1 à 12 mois, en cas d’embauche d’un collaborateur, d’attente de livraison d’un véhicule neuf, de surcroît d’activité saisonnière ou d’opérations spéciales ».

De même, chez Arval, on constate que les entreprises font face à des incertitudes économiques, sociales et fiscales et qu’elles externalisent de plus en plus de prestations. « C’est pour cette raison que nous proposons aux entreprises une certaine flexibilité avec une solution de location de moyenne durée de véhicules d’occasion. Cette formule de location de 1 à 24 mois permet aux entreprises de répondre à un besoin ponctuel, tels que la couverture d’un chantier, une période d’essai ou une activité saisonnière. Cette solution rassure les clients, leur apporte une flexibilité dont ils ont besoin et leur permet de ne pas s’engager sur de la location longue durée », explique ce loueur.

Un nouveau « format » de location

Cette souplesse peut être également utilisée à bon escient car ce « format » de location de véhicule ouvre de nouveaux horizons. Comme l’explique certains loueurs, « des flottes d’entreprises montent actuellement avec des constructeurs des contrats de location de 12, 18 ou 24 mois. Des valeurs résiduelles jusqu’ici stables et un marché de l’occasion toujours en progression rendent propices ces contrats courts et des rotations de location plus rapides proposées par certains constructeurs ».

De même, dans la perspective d’un renforcement de la fiscalité pesant sur le diesel et dans la crainte de voir les centres-villes des grandes métropoles être interdits aux modèles carburant au gazole, certains gestionnaires de parc n’hésitent pas à recourir à des contrats de location de moyen terme. Ici il s’agit aussi d’échapper aux pénalités liées à l’interruption prématurée d’un contrat de location.

Car l’avantage de la location moyenne durée proposée par les loueurs se situe dans la flexibilité : pas d’engagement de durée, choix du forfait kilométrique le plus adapté et tarifs établis en fonction de la consommation réelle, tels sont les avantages fréquemment proposés avec cette formule. Là encore, il s’agit de répondre à des situations inédites auxquelles ni la longue durée, ni la courte durée ne répondent : une mission temporaire ou une période d’essai, l’attente de la livraison d’un véhicule neuf, la nécessité de compléter un parc existant en raison d’un surcroîts d’activité, d’opérations ponctuelles ou saisonnières) et aussi répondre à un cas d’immobilisation prolongée de son véhicule (réparation, vol).

2. La « moyenne durée » apporte de la souplesse aux flottes

En matière de gestion de parc, les entreprises ont désormais besoin de solutions plus flexibles. La réponse des loueurs se traduit par des offres de location à géométrie variable. Les loueurs longue durée sont en première ligne pour constater que les entreprises font face à des incertitudes économiques, sociales ou fiscales, qu’elles recourent à l’intérim et externalisent de plus en plus de prestations. Et dans le domaine de la location de véhicules, elles sont aussi à la recherche d’autres formules permettant de faire face à un surcroît d’activité saisonnière ou à des opérations spéciales tel que la promotion d’un nouveau produit nécessitant des commerciaux supplétifs durant la période de lancement.

Dans tous les cas, il s’agit de trouver une solution de mobilité pour un collaborateur durant une période précise. Pour ce faire, les loueurs longue durée mettent à la disposition de leurs clients des voitures récentes (10/12 mois) et à faible kilométrage ( entre 15 000 et 20 000 km). Ces véhicules seront loués plusieurs fois par les loueurs sur de courtes périodes. Les durées de location en moyenne durée vont de 1 à 24 mois et s’établissent en moyenne entre 8 et 11 mois.

Chez le loueur Arval, un parc de 6 000 véhicules est affecté à la location moyenne durée. Cette activité qui enregistre une croissance de 25 % porte sur des durées de location allant de 1 à 24 mois. « La LMD (Location Moyenne Durée) continue de se développer et devrait atteindre une progression de 25 % notamment auprès de clients du secteur du BTP et pour des chantiers d’un an ou pour des forces additionnelles notamment dans la cosmétique ou pour le secteur des crèmes glacées durant l’été », explique François-Xavier Castille, directeur général d’Arval France.

Comme souvent, pour ces missions, les tarifs de location sont dégressifs sur la base de la durée d’utilisation selon des périodes de 1, 3, 6, 12, 18 et 24 mois.
Et désormais, la location moyenne durée décolle. Jusqu’ici, reconnait Jean-François Chanal, directeur général d’ALD Automotive, « ni les loueurs courte durée, ni les loueurs longue durée ne répondaient correctement à ce besoin de souplesse dans la gestion du parc des entreprises. Ce n’est plus le cas ».

Une activité très saisonnière

« La location moyenne durée est une activité qui se porte bien chez ALD Automotive puisque nous enregistrons actuellement pour 2017 une croissance entre 10 et 15 % et nous entendons développer cette offre. Dans les périodes de reprise de l’activité durant lesquelles les entreprises n’ont pas beaucoup de visibilité, poursuit Jean-François Chanal, celles-ci ont des surcroîts d’activités ou des chantiers pour lesquels elles ont recours à de la location de véhicules sur des durées allant de 1 à 12 mois. Nous avons actuellement 4 500 véhicules en LMD ; c’est une activité intense l’été lorsque les collaborateurs des entreprises partent en congés avec leur véhicule de fonction tandis que de jeunes collaborateurs arrivent pour les remplacer durant deux mois, il leur faut des véhicules sur cette période ».

Chez ALD, cette prestation de service s’effectue avec des véhicules diesel neufs ou très récents, équipés et adaptés à un usage professionnel au travers d’une finition Business et sont dotés entre autre d’un GPS et d’un régulateur de vitesse. Ce loueur propose un forfait livraison/restitution partout en France sur site ou à domicile.

Le loueur Alphabet propose également sa solution de location moyenne durée pour des durées comprises entre un et douze mois avec deux forfaits au choix de 2 000 ou 4 000 km par mois. Comme les autres loueurs longue durée, Alphabet associe à sa formule de location tous les services qui accompagnent également une prestation de location longue durée. Il en va ainsi de l’assistance 24/24, l’entretien, les pneumatiques, le véhicule relais et la couverture des sinistres.

Enfin, le loueur LeasePlan vient de lancer son offre baptisée FlexiPlan. Ici, explique Jean-Loup Savigny, directeur commercial et marketing de LeasePlan, « cette solution de location de moyenne durée porte sur une durée allant de 1 à 24 mois de location. Surtout elle offre à l’utilisateur la possibilité au bout de six mois de pouvoir rendre à tout moment le véhicule sans se voir imputer des pénalités ».

3. Keolease propose de la location à durée libre

Mieux que de la location de moyenne durée, Keolease développe de la location à durée libre.
Une formule encore plus souple et plus flexible destinée aux entreprises.
Keolease qui se veut l’inventeur de la formule de la moyenne durée dans la location existe depuis 2007. Son fondateur et dirigeant, Jean-Pierre Desgens explique qu’à l’origine la vocation de sa société était d’aider les entreprises à adapter la taille de leurs flottes à leurs besoins réels tout en réalisant des économies Sans s’engager sur une durée, les entreprises peuvent ainsi restituer leurs véhicules à tout moment.

Pour cela, Keolease a développé des grilles de loyer dégressives en fonction d’un kilométrage prévisionnel annuel défini par son client. Lors de la restitution du véhicule, Kéolease facture ou rembourse ses clients en fonction de la réalité du kilométrage réalisé et non en fonction d’un forfait gelé à l’avance. Plus économiques que la location courte durée, les contrats proposés par ce loueur permettent de bénéficier des services propres à la location longue durée (livraisons, assistance, assurance, maintenance, gestion de parc, reporting, facturation dématérialisée, carte carburant) tout en s’affranchissant des pénalités et des frais élevés facturés en cas de restitution anticipée.

En plein développement avec une croissance de 50 %, le parc de Keolease ne compte cependant que 450 véhicules ce qui garantit d’un bon suivi des clients et d’une bonne qualité de service. Des qualités de prestations sur lesquelles insiste Jean-Pierre Desgens. « Notre parc est totalement composé de véhicules faisant partie du top 10 des ventes. Ils sont répartis en 8 catégories de voitures que l’on réfléchit à accroitre avec l’introduction de modèles électriques ou hybrides ». Les véhicules de Keolease ont 10 à 12 mois en moyenne et 15 000 km mais ils ne dépassent pas les 80 000 km sur 3 ans et sont dans tous les cas en très bon état, insiste le patron de Keolease : « dans ce métier, un client mécontent s’arrêtent immédiatement ».

Une durée libre !

Keolease, spécialiste de la location moyenne durée ? Plus tout à fait, et le dirigeant de Keolease qui trouve le terme trop restrictif parle désormais de location à durée libre. « Keolease est un pure player dans ce domaine et ne réalise que de la location pour des durées moyennes de 6 à 8 mois. Ce qui caractérise notre offre c’est notre approche tarifaire sans durée, ni kilométrage limité, explique Jean-Pierre Desgens. Avec notre grille de location, notre client sait toujours à quoi s’en tenir et peut procéder à des réajustements en fin de contrat ou au cours de la durée qu’il a contractée ».

Ce qui caractérise également la formule, c’est la flexibilité dans la restitution du véhicule à tout moment ; « c’est l’équivalent de l’intérim pour le véhicule d’entreprise », relève Jean-Pierre Desgens. A ce titre, la location à durée libre constitue un vrai troisième marché à côté de la longue et de la courte durée. Son potentiel est important puisqu’elle pourrait représenter jusqu’à 3 % du total des ventes aux entreprises. Dans une flotte en effet, la présence de trois véhicules en durée libre est courante et nécessaire. « Ramenée à 3 % du nombre de 1,2 million de véhicules circulant sous contrat de location longue durée, cela représente un potentiel dont les loueurs ont pris conscience », souligne le patron de Keolease.

4. Les loueurs courte durée mettent une rallonge

Le décloisonnement des durées de location bouscule un peu les métiers. Ainsi, les loueurs plus versés dans la location courte durée veulent à son tour surfer sur la vague de la location de moyenne durée proposée aux entreprises.
En matière de location de moyenne durée, les loueurs spécialisés dans la courte durée ne manquent pas d’allonger la durée de leurs offres pour toucher plus largement la clientèle des entreprises.

Ainsi Avis Budget propose depuis plusieurs années son offre Avis Flex (voir plus loin) laquelle permet aux entreprises de louer une voiture ou un utilitaire pour une durée de 1 à 33 mois, en conservant les avantages de la courte durée (flexibilité, échange, assistance, véhicule…) mais avec des offres intéressantes en termes de kilométrage, de services et d’assurance (de 2 000 à 5 000 kilomètres par mois). Parmi les atouts de cette formule, la location Avis Flex comprend une assurance pour les personnes transportées et une assistance et maintenance 24h/24 et 7j/7.

Le contrat de location peut être reconduit ou interrompu à tout moment par un simple e-mail et sans frais (au-delà du premier mois) afin de permettre aux clients d’adapter sa location à ses besoins ou contraintes professionnels. Enfin, grâce à une facturation mensuelle et à un lissage kilométrique en fin de contrat, Avis Flex permet à ses clients de garder la maîtrise de leur budget pendant toute la durée du contrat de location.

De multiples formules « flexibles »

Du son côté, Hertz a développé une formule appelée FlexiRent qui comprend deux options :

- L’offre Pack Pro s’adresse principalement aux PME/PMI ou aux particuliers et propose différents forfaits au kilomètre (entre 500 km et 6 000 km). La facture est mensuelle et les kilomètres non parcourus sont reportés sur le mois suivant. Cette solution comprend la garantie collision/vol, le conducteur additionnel gratuit, les frais d’immatriculation. De son côté, Hertz ne facture pas de surcharge pour les conducteurs de moins de 25 ans. De plus, si au-delà de 30 jours le client n’a finalement plus besoin du véhicule, il pourra le restituer sans pénalité.

- Le forfait sur-mesure, qui concerne principalement les ETI et grands comptes. A partir d’une flotte de plus de 20 véhicules, Hertz met à disposition une équipe dédiée qui accompagnera le client dans sa gestion de flotte, de la réservation à la facturation, jusqu’à lui envoyer un récapitulatif (taux de CO2 + liste des immatriculations) pour sa déclaration de TVS.

Europcar dans le cadre de ses offres destinées aux professionnels vient de proposer deux nouvelles formules adaptées aux petites entreprises. AutoLiberté est une solution de location destinée plutôt aux locataires fréquents qui leur propose des tarifs fixes moyennant un abonnement mensuel.
Pour 29 € HT par mois, la formule AutoLiberté Pro permet de bénéficier de tarifs fixes préférentiels sur les locations de 1 à 6 jours. Sans engagement, l’offre donne également accès au service rapide au comptoir et à un certain nombre d’autres avantages. Pour 10 € de plus par mois, la formule Pro + donne accès au kilométrage illimité et à une gamme de véhicules éligibles plus large.
La formule Smartway est plus destinée à des clients ponctuels avec une formule à l’année. Ici les tarifs sont remisés de 20% sur les locations de 1 à 4 jours et de 5% pour celles comprises entre 5 et 29 jours, par rapport aux tarifs publics.


Devenez loueur à la place des loueurs !
Le leasing moyenne durée proposé par GoMore (société danoise spécialisée dans la location de voitures entre particuliers) permet de louer un véhicule Europcar pour une période de 4 à 12 mois. Le plus de ce service : les membres de cette location moyenne durée peuvent sous-louer leur voiture aux autres membres de la plateforme GoMore.

GoMore s’est en effet associée à Europcar pour cette solution de mobilité innovante qui permet à un client en location de pouvoir mettre son véhicule en
autopartage sur le site. L’utilisateur peut ainsi sous-louer son véhicule aux autres membres de GoMore lorsqu’il ne l’utilise pas.
En moyenne, ces derniers couvrent ainsi plus de 50 % de leur loyer mensuel de leasing. L’utilisateur roule dans une voiture de qualité récente tout au long de l’année pour un loyer mensuel économique. A la fin du contrat, il est libre de le rompre ou de changer de véhicule à sa convenance.


Dossier réalisé par Jean-Pierre Lagarde

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80